Comment installer Docker et Docker Compose sur Debian/Raspbian 11.

Je ne vais pas m’étendre sur le sujet, mais pour faire simple, il permet d’installer et de tester des applications sans devoir chambouler ou jouer sur la configuration brute du système.

Voici deux citations de Wikipédia.

Il existe deux versions de Docker :

  • Docker CE pour Community Edition (celle qui nous intéresse),
  • Docker EE pour Entreprise Edition.

Fin du blabla

Installation de Docker.

Je pars du principe que vous avez déjà Debian 11 d’installé sur votre machine et que vous savez vous connectez en SSH à serveur.

On commence par mettre à jour les paquets du système et le système lui-même.

sudo apt update && sudo apt upgrade

On installe les dépendances.

sudo apt install \
    ca-certificates \
    curl \
    gnupg \
    lsb-release

Ajout de la clé GPG Docker pour Debian.

curl -fsSL https://download.docker.com/linux/debian/gpg | sudo gpg --dearmor -o /usr/share/keyrings/docker-archive-keyring.gpg

ou Raspbian / Raspberry Pi OS.

curl -fsSL https://download.docker.com/linux/raspbian/gpg | sudo gpg --dearmor -o /usr/share/keyrings/docker-archive-keyring.gpg

Cette ligne suivante permet de choisir la version que l’on souhaite installer, nous prenons la stable par défaut.

echo \
 "deb [arch=amd64 signed-by=/usr/share/keyrings/docker-archive-keyring.gpg] https://download.docker.com/linux/debian \
 $(lsb_release -cs) stable" | sudo tee /etc/apt/sources.list.d/docker.list > /dev/null

Une dernière mise à jour puis l’installation de Docker.

sudo apt update
sudo apt install docker-ce docker-ce-cli containerd.io

Ajout d’un utilisateur.

Ajouter son utilisateur (ou un créé spécialement) au groupe docker puis tester votre version de Docker. Cela permet d’éviter l’utilisation de l’user root, donc de sécuriser les différentes manipulations.

sudo usermod -aG docker votre_user
docker -v

Docker est maintenant installé et fonctionnel.

Installation de Portainer.

Portainer est une sorte d’interface graphique pour gérer les conteneurs Docker. Il permet de créer des containers, et d’utiliser des fichiers Docker-compose ou Kubernetes pour créer des stacks (ensemble de conteneurs). Nous verrons cela dans d’autres articles.

Création d’un volume Docker.

sudo docker volume create portainer_data

Téléchargement et installation de l’image (container) Portainer

sudo docker run -d -p 8000:8000 -p 9000:9000 --name=portainer --restart=always -v /var/run/docker.sock:/var/run/docker.sock -v portainer_data:/data portainer/portainer-ce:latest

Vérifier la version et la présence de ce dernier avec la commande docker ps.

Première connexion.

Ouvrez votre navigateur et connectez-vous à l’interface avec ip_de_votre_serveur:9000

  • Renseigner un nom d’utilisateur et un mot de passe solide.
  • Sélectionner Get Started pour se connecter à l’environnement local.

Désinstaller Docker.

Si vous souhaitez supprimer Docker (cela supprimera tous les containers installés)

sudo apt remove docker docker-engine docker.io containerd runc

Conclusion.

Vous avez à présent la possibilité de tester n’importe quelle application sans devoir toucher un seul fichier de votre système.

Sources.